VOTRE MARQUE

“Un bon nom est  une publicité en soi.”

Claude C. Hopkins

Donner un nom à son entreprise est la fondation même de toute structure. Le socle de construction de l'image de marque. Pour que cette base soit solide, de nombreuses étapes sont à prendre en compte comme par exemple que le nom soit libre juridiquement parlant. Il est interdit de prendre un nom pouvant entraîner une confusion dans l'esprit des consommateurs ( Armony et Harmonie)

Il peut aussi s'agir de changer le nom de son entreprise ou de sa marque pour trois raisons principales : une fusion entre deux entités, un conflit juridique ou une volonté de changer d'image. La volonté d'exporter peut aussi pousser à changer d'identité car un nom de marque peut traduit dans une autre langue ne pas voir une connotation flatteuse, ce qui pourrait desservir la marque. 

STRATÉGIE

“Ce n'est pas l'abondance, mais l'excellence qui est richesse.”

Joseph Joubert

1/6

Qu’est-ce qui fait la réussite des uns et les difficultés des autres ?  Comme dirait Bill Gates  « Content is king, but less is more! »

La clé de la réussite est de Penser la définition d’une stratégie en même temps que sa Mise en œuvre

En clair, ce ne sont pas les produits ou les services qu'une entreprise propose qui font son ADN mais les savoir-faire et compétences qui la différencient fondamentalement de ses concurrents.

On pourrait penser à tord qu'adopter les bonnes pratiques du concurrent est la voie du succès alors qu’en réalité, les champions d’un secteur sont ceux qui au lieu de suivre les autres, s’en sont émancipés en développant leur propre savoir-faire.

Une fois la stratégie définie, la culture de l’entreprise doit être l’un des moteurs de sa mise en œuvre. 

Les plans de réduction de coûts à grande échelle sont rarement très efficaces. Plutôt que de réduire massivement les investissements, il est préférable d’investir sur un nombre réduit de savoir-faire décisifs pour la stratégie à décliner. C’est ce qu’a compris Lego en se séparant des activités qui ne relevaient pas de son cœur de métier (vêtements ou encore parcs à thèmes) pour se focaliser uniquement sur ses compétences clé. Résultat, Légo en se recentrant sur la production des célèbres jouets à briques emboitables est ainsi passé d’un déficit d’un million d’euros par jour en 2004 au rang de numéro 1 sur le secteur du jouet en 2015.

Anticiper les usages de demain demeure le meilleur moyen d’orienter le marché dans la direction la plus favorable à l’entreprise

MAD GENERATION

 Audit, Consulting, Publicité & Marketing

®

© 2013 par Mad Generation.
 

Paris,         France

Reims,       France

Laon,         France

contact@mad-generation.com

  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram